Une infime sensation de liberté

illustration poéme "Une infime sensation de liberté"
illustration poéme "Une infime sensation de liberté"

Quand viennent les jours de pluie
Le soleil s’efface
Puis le matin à l’aube il refait surface
J’ai dans mon cœur ce bout de vie
Comme si un renouveau s’affichait
Une renaissance pleine d’eau
Un peu de temps abstrait
Alors je garde le beau
Ces derniers jours les fils invisibles
Me tenaient, moi immobile
Ils ne le sont plus, ils sont bien présents
Ils s’agitent, ils ne sont plus indifférents
J’ai dans l’esprit quelques vagues agitées
Une infime sensation de légèreté
Tu pars doucement de mes maux abîmés
Pour rentrer dans mon âme avec facilité
Tu resteras la plume sous le vent
L’orage qui m’anime
Les vallées de nuages
Puis tant d’autres choses…

Sarah L.

  •  
  •   
  •   
  •